... tous les deux à la (ou "au" !!!) "RSA", au terme d'un périple de 4 090 kilomètres sur 18 jours, notre "Résidence Secondaire Automobile" nous a permis de :

- revoir des Sarthois, des Manceaux, des Beaucerons, des Grands-Bretons, des Bretons, des Franciliens, et des Helvètes ;

- découvrir London ;

- pêcher à pied.

La mission est réussie à 99%, car conforme à 1% près au programme prévu ; en effet, la pêche des couteaux a été un échec total.

En revanche, celle des huîtres s'est révélée un succès (quand on connaît, on a même l'embarras du choix, encore faut-il s'y pointer lors d'un fort coefficent de marée, en l'occurrence 104, soit un marnage de plus de 10 mètres à Ploubazlanec) :

P1070449

 (le centre de ce rocher se trouve à 8 mètres (+ ou - epsilon) sous le niveau de la pleine mer, par exemple)

à peine croyable, mais bien vrai ; huitres sauvages à décoller du rocher avec un marteau et un burin ; la plus grosse faisait 430 grammes ... encore très loin de mon record absolu de 830 dans un autre "gisement" de Bretagne que je garde secret, of course !

Infos complémentaires pour les amateurs : très robustes car sauvages (se conservent une semaine), plus difficiles à ouvrir, plus charnues, avec un goût de noisette plus prononcé, les plus grosses sont à couper en quatre pour les déguster crues, on peut aussi les préparer farcies, à fond plat car collées au rocher, on peut même y trouver une PERLE, très rare mais j'ai de la chance :

P1080152

 un nacre immaculé, sauvage oblige, 8,1 mm au pied à coulisse, la Mé la voudrait bien montée sur une bague, par exemple ...

... une perle 100% NATURELLE : c'est hyper-méga-giga-rarissime !!!

 

Pour les autres, sans perle, dans l'assiette, ça donne ça :

P1070481

"gluant, mais appétissant" ! On notera la pureté du nacre, les dentelles des bords, la chair fournie, le vert bien foncé de la barbe = de la Vraie de VRAI, en somme. Fin du banc.

 

 

Nous remercions beaucoup tous nos hôtes qui ont rivalisé de sympathie, de chaleur, de savoir gastronomique et oenologique ; en retour, ils seront toujours les bienvenus aux MB.

 

Pour finir, quelques photos :

P1070271

LONDON, of course !

 

P1070324

La "RSA" en mode "NUIT" sur le parking d'un petit port à POOLE, avant de prendre le ferry pour Cherboug.

 

P1070336

Porte de la Grande Rade de CHERBOURG ; nous rentrons chez nous ; nous allons pouvoir reconduire à DROITE !!! BdM !!!

 

P1070353

 Entrainement, les pieds et fers dans l'eau salée, à JULLOUVILLE LES PINS (MANCHE)

 

P1070370

Vestiges, à mon grand dam, des Pêcheries de Jullouville que mon Vénérable Grand-Père Maternel m'a fait connaître en pleine activité il y a 50 ans et des poussières ; les deux pierres étaient plus verticales et recevaient la porte de retenue, avant le filet de prise des poissons retenus par le barrage de pierres en U ... souvenirs ... souvenirs ... tout fout'l'camp !

 

P1070376

C'est bien LUI, mais il faisait encore plus pourri qu'à Jullouville !

 

P1070380

Saint Malo, no more comment si ce n'est que l'humidité 15 years ago !!!

 

P1070398

Déjeuner sur le parking de la Plage de l'ILOT SAINT MICHEL, avant la première pêche à pied (bigorneaux, coques et palourdes, mais PAS de couteaux).

 

P1070408

La Chapelle de l'Ilot St Michel, accessible seulement à marée basse.

 

P1070411

Lever de soleil à la Pointe de L'ARCOUEST : une grande journée s'annonce = les huitres de Ploubazlanec !

 

P1070472

Le Four à Pains ambulant des Helvètes (10 balles pièce !).

 

P1070477

Le MONT BLANC vu de la terrasse des Helvètes.

 

Encore un Grand Merci à Tous ... et à Dame NATURE, of course !

Fin de Périple.

Now, on a du boulot : l'herbe a repoussé et de nouveaux travaux s'annoncent ...